Avertir le modérateur

19/05/2008

La fin du papier ?

1578074248.jpgLe catalogue en papier sur le point d'être ringardisé ? C'est ce que que semble penser l'éditeur HarperCollins, qui a annoncé l'arrêt de la publication de son catalogue sur papier, remplacé par une version électronique.

A partir de juillet 2009, les libraires devront donc télécharger le catalogue des nouveautés sur le site de l'éditeur. De quoi faire quelques économies et une belle opération de greenwashing ("verdissement d'image"), car ce sont pas moins de 100 000 catalogues, l'équivalent d'un best-seller, qui sont envoyés aux libraires trois fois par an. Jane Friedman, présidente du groupe, s'est expliquée à Associated Press :

"Nous produisons des milliers et des milliers de catalogues, dont beaucoup finissent dans la poubelle. C'est un vrai gâchis de papier et c'est totalement inefficace."

HarperCollins n'est pas le seul à prendre cette direction : la branche américaine de Penguin et Random House Inc. songent également à abandonner le support papier pour leurs catalogues. Outre les économies réalisées, le catalogue numérique présentera l'avantage de pouvoir être actualisé très rapidement. Du côté des libraires, l'accueil est mitigé. Ils seraient en effet très attachés au catalogue papier, assimilé à un véritable livre.

L'histoire est a priori anecdotique. Seulement, voilà, elle est peut-être symptomatique de l'évolution du petit monde de l'édition. Car qui peut dire à quoi ressemblera l'industrie du livre en 2050 ? L'e-book, version électronique du livre papier, existe déjà. Encore peu utilisé, il est appelé à évoluer avec la technologie et, qui sait, remplacer à terme le support papier.

Et alors, me direz-vous ? Ce qui compte, c'est le contenu, pas le medium ! Sauf que le livre n'est pas un objet comme les autres. Lire un livre, c'est aussi le porter, le sentir, corner les pages, griffonner des notes dans les marges... le martyriser un peu en fait ! Et, comme pour la musique avec le format mp3, des petits malins pourraient bien trouver le moyen de pirater les livres. C'est d'ailleurs déjà le cas : certains sites, comme celui-ci, proposent plus de 17 000 ebooks à télécharger, illégalement. Le catalogue est carrément éclectique, entre manuel d'utilisation d'une Mercedez, ouvrages militaires plus ou moins loufoques et livres d'informatique, on trouve quand même un Dan Brown et le dernier Noam Chomsky... Les éditeurs ont-ils du souci à se faire ? Pour le savoir, rendez-vous en 2050.

(Photo : Flickr, M. Dawin Caballar)

Commentaires

Avec le passage du format papier au format numérique c'est tout le métier de l'édition qui est remit en cause et ce bouleversement se fera bien avant 2050...

Je suis moi-même auteur d'une bande dessinée exclusivement consultable en ligne via un système d'abonnement payant et j'en viens à me poser la question suivante sur mon blog :
http://www.bjbjbj.net/blog/reflexion/plus-besoin-d-editeurs

Écrit par : benjamin m. | 08/03/2009

Le papier ne disparaitra jamais je pense, il a un charme suranné que n'aura jamais aucune publication numérique...

Écrit par : assurance credit | 08/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu